Cercle de parole du 28 novembre

Posté par cercledesilencenantes le 13 octobre 2017

Le mardi 28 novembre, à la suite du cercle de silence Place Graslin, aura lieu le « cercle de parole » au cours duquel nous échangeons chaque année sur notre mouvement.

Celui-ci se déroulera de 19h15 à 21h à L’espace solidaire du CCFD-Terre Solidaire, au 17 rue du Moulin à Nantes.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Un reportage sur le CRA de Rennes

Posté par cercledesilencenantes le 29 août 2017

Fr3 Bretagne est venu tourner un reportage sur le Centre de rétention administrative de Rennes, une première en 10  ans !

On vous invite à le regarder via ce lien,  c’est le JT 12/13 du 25 août, à partir de 5 minutes 53 !

Un militant y intervient pour dénoncer la violence des expulsions, le  message est passé…

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/jt-1213-bretagne

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

APPEL A UN CHANGEMENT RADICAL DE POLITIQUE MIGRATOIRE

Posté par cercledesilencenantes le 27 juin 2017

Cercle de silence de Nantes du 27 juin 2017

 

APPEL A UN CHANGEMENT RADICAL DE POLITIQUE MIGRATOIRE EN FRANCE

Depuis le 15 juin, plus de 400 organisations, lancent un appel publicinter-associatif à Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Gérard Collomb pour que le gouvernement change radicalement sa politique migratoire. Elles réclament l’organisation d’une conférence nationale d’urgence pour qu’émergent des politiques alternatives d’accueil.

extraits de cet appel (c’est nous qui soulignons) 

Le ministre de l’intérieur a fait connaître ses premières intentions en matière de politique migratoire, et nous déplorons qu’il y manque l’engagement impératif de mettre un terme aux violences policières à l’encontre des migrants et réfugiés. De même, aucun mot n’a été prononcé pour annoncer la fin de l’intimidation à l’égard de citoyens ou associations, qui sur le terrain s’efforcent d’assurer accueil et solidarité à leur égard. Deux priorités qu’il faut d’urgence mettre en œuvre au regard des situations qui prévalent à Paris, de nouveau à Calais, à la frontière franco-italienne, mais aussi ailleurs en France.

Pourtant, la situation actuelle le démontre implacablement : la gestion répressive des migrations internationales et le non-respect du droit d’asile qui prévalent dans la plupart des pays d’Europe, et en France en particulier, sont un échec effroyable. Tout d’abord parce que les guerres, les violations des droits humains, l’aggravation des inégalités et les catastrophes climatiques jettent un nombre incompressible de personnes sur les routes de l’exil, et aucune police au monde ne pourra jamais empêcher des jeunes de chercher à se construire un avenir, ou des familles de vouloir protéger leurs enfants. Ensuite parce que « tarir les flux d’arrivées », selon les mots mêmes du Ministre, relève de l’illusion et du mensonge, que nous payons au prix fort : des milliers de vies perdues chaque année en Méditerranée ou sur les autoroutes d’Europe, des centaines de millions d’euros gaspillés tous les ans, d’insupportables souffrances humaines, mais aussi des territoires sous tension, des bénévoles et des citoyens choqués et épuisés… De tels choix politiques fracturent nos territoires, dressent les hommes et femmes les uns contre les autres et nourrissent le rejet de l’autre et le repli sur soi.

Face à ce qui constitue un véritable « état d’urgence », nous appelons les responsables politiques et administratifs à poser les vraies questions : notre conception de la justice admet-elle que des militants de solidarité soient harcelés, et jugés comme délinquants, ou que des distributions alimentaires soient interdites par arrêté municipal ? Les droits fondamentaux que nous aspirons à voir respectés à travers le monde sont-ils compatibles avec la détention de milliers de personnes qui ont pour seul tort d’avoir cherché à survivre et bâtir un avenir meilleur ?

Nous qui construisons chaque jour une France solidaire et accueillante, nous appelons donc le Président de la République et le Premier Ministre à convoquer d’urgence une conférence impliquant tous les acteurs, afin qu’émergent des politiques alternatives d’accueil et d’accès aux droits empreintes de solidarité et d’humanité.

L’appel demeure ouvert à signature des organisations et collectifs, à l’adresse appelmigrants15juin@emmaus-international.org

————————————————————————————————————————

Organisations, réseaux et collectifs signataires dont : ACAT, Amnesty International, Artisans du Monde, ASTI, ATD Quart Monde, CCFD-Terre solidaire, Emmaüs, Cimade, LDH, MRAP, Terre des hommes, Secours Catholique- Caritas, Médecins du Monde ; voir liste des signataires sur https://docs.google.com/spreadsheets/d/1yjzMnyl64VWtkbX83B8L7MF5tjtZQhqw057JoaV_BFk/edit#gid=0

 http://cercledesilencenantes.unblog.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Compte rendu de la séance du 24 avril

Posté par cercledesilencenantes le 1 mai 2017

Le film la mécanique des flux, projeté le 24 avril au Concorde, a été très suivi. Le débat qui lui a succédé a permis de présenter un certain nombre d’associations impliquées à Nantes dans le soutien des migrants et de réunir  des informations sur la situation de ceux-ci dans notre ville.

Voir le compte rendu complet:fichier pdf Mécanique des Flux CR

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Un autre regard sur les migrants: 4 ciné-débats au Concorde

Posté par cercledesilencenantes le 19 février 2017

En collaboration avec le MRAP le Cinéma Concorde de Nantes propose quatre ciné-débats sur le thème « un autre regard sur es migrants », du lundi 27 février au lundi 24 avril.

Pour le détail, suivez ce lien:fichier pdf Ciné-débats – 2017 – Migrants

Le comité de pilotage du Cercle de silence de Nantes animera  la quatrième soirée-débat avec la projection du film « La mécanique des flux » de Nathalie Loubeyre,  le 24 avril prochain.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Soutenez l’action du cercle des voisins du CRA de Toulouse

Posté par cercledesilencenantes le 15 janvier 2017

« Le cercle de silence de Nantes vous invite à prendre connaissance du message de l’association des voisins du CRA de Toulouse. Si vous l’approuvez, nous vous invitons à signer la pétition aux candidats à l’élection présidentielle et à la faire circuler dans vos réseaux » :

L’association Cercle des Voisins du CRA (Centre de Rétention Administrative) de Cornebarrieu (Toulouse) a concocté cette lettre ouverte aux candidats à la présidence de la République qui a été publiée hier jeudi sur le site WEB et l’espace Facebook de notre association.
Elle a pour but de faire s’exprimer les candidats présidents sur ce thème de l’accueil des étrangers.
Elle est ouverte aussi sous forme de pétition que nous vous invitons à signer rapidement et à faire connaître à vos amis, à vos réseaux.
Enfin Associations et Collectifs amis, nous vous invitons à vous déclarer solidaires de cette initiative. Nous aurons ainsi plus de poids et de force pour faire changer la politique vis à vis des migrants et demandeurs d’asile.

Rejoignez-nous et diffusez largement
Merci.

 contact@cercledesvoisins.org: Futur Président ? Que ferez-vous pour les migrants ?
 
 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les autres cercles de silence

Posté par cercledesilencenantes le 21 décembre 2016

De très nombreux cercles de silence existent dans toute la France. En voici la liste réactualisée en 2016:

fichier pdf Liste cds 2016

D’autre part c’est le cercle de Rennes qui coordonne l’information des autres cercles de silence. Vous pouvez la trouver en ouvrant le lien suivant: http://cercle-silence.org/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les cercles de silence en 2017

Posté par cercledesilencenantes le 21 décembre 2016

 

Les prochains Cercles de silence à Nantes en 2017 chaque

dernier mardi du mois de 18h30 à 19h30

31 janvier, 28 février, 28 mars, 25 avril, 30 mai, 27 juin,

29 août, 26 septembre, 31 octobre : place ROYALE

28 novembre et 26 décembre : place GRASLIN

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Informations à savoir…

Posté par cercledesilencenantes le 4 juillet 2016

Ces informations figurent sur les panneaux des cercles de silence. Elles permettent de mieux mettre en perspective les raisons de notre mouvement:

PANNEAU PRESENTANT LES CRA AVEC UNE GRANDE IMAGE COULEUR D’UN MIGRANT RETENU 

Qu’est-ce qu’un CRA ? un Centre de Rétention Administrative 

Texte en surimpression sur la photo :

Pas de CRA à Nantes : le plus proche se situe à Rennes

762 personnes ont été retenues à Rennes en 2014

968 personnes ont été retenues à Rennes en 2015

Moins de 30% de ces personnes ont été effectivement éloignées de France 

Texte placé sous la photo :

Les CENTRES DE RETENTION ADMINISTRATIVE (C.R.A.) sont utilisés pour RETENIR les étrangers sans papiers. Alors qu’ils n’ont commis aucun délit, ils sont retenus jusqu’à 45 jours dans des centres qui ont tout d’une prison, afin que soit organisée leur expulsion. Ils sont gardés par des policiers ; parmi ces personnes migrantes, des ENFANTS, 45 en 2014, 105 en 2015 !

La France a recours à l’enfermement administratif de manière plus systématique que ses voisins européens (5 fois + qu’en Espagne, dix fois + qu’en Allemagne…).

La rétention s’avère souvent INUTILE, PARFOIS MEME ABSURDE ET ENTACHEE DE NOMBREUSES VIOLATIONS DE DROIT. Ainsi, on enferme en CRA des personnes qui viennent de pays en guerre où on ne peut les renvoyer ou bien on y envoie des populations étrangères à seule fin de les disperser ; à chaque fois, ces opérations massives sont menées au détriment du droit des personnes. L’Etat se met hors la loi en utilisant les CRA avec un objectif autre que la préparation d’un renvoi. Pourtant 140 étrangers ont été interpellés dans les zones autour de Calais avant d’être enfermés au CRA de Rennes dans les premiers mois de 2016…

Tout cela en dépit du fait que le Tribunal Administratif de Melun ait sanctionné précédemment le préfet du Pas de Calais pour avoir commis ce même détournement de pouvoir et que la contrôleuse des lieux de privations de liberté ait demandé en décembre 2015 de mettre fin à cet usage détourné de la procédure .

Tant de mal pour quoi ? Depuis les CRA de Métropole, finalement moins d’un « retenu » sur deux a été éloigné … Et, plus de la moitié de ces renvois l’ont été vers un pays membre de l’UE depuis lequel ces personnes peuvent aisément revenir ; un quart de ces renvois concernent même des ressortissants européens !

LA RETENTION EST-ELLE L’OUTIL APPROPRIE POUR REGULER UNE PARTIE DES MIGRATIONS INTRA EUROPEENNES ?

DONNEES TIREES DU RAPPORT 2014 SUR LES CRA PAR LES 5 ASSOCIATIONS QUI Y INTERVIENNENT  

 

PANNEAU DEDIE AUX DECES CONNUS EN COURS DE MIGRATION, AVEC 2 CARTES :

-        une carte couleur du monde ; légende : « 5500 morts en 2015 dont 3866 dans la zone méditerranéenne » (source Organisation Internationale pour les Migrations)

-        une carte noir et blanc qui va de la Manche à la Méditerranée ; une des légendes : « trois naufrages en trois jours dans le canal de Sicile : près de 700 migrants ont péri » (source Ouest France, le 30 mai 2016) 

Texte accompagnant ces cartes : 

5500 MIGRANTS MORTS EN 2015

                                                           3866 DANS LA ZONE MEDITERRANEENNE

CELA NE VOUS POSE PAS QUESTION ?

Pensons-nous que les migrants risquent leur vie

-        parce qu’ils veulent vivre chez nous ou

-        parce qu’ils ne peuvent plus vivre chez eux ?

Pouvons-nous nous exonérer de toute responsabilité dans ces drames ?

700 MORTS EN UNE SEMAINE

*

QUELQUES POINTS D’APPUI POUR S’INTERROGER

 

UNE DIRECTRICE DE RECHERCHE au CNRS, spécialiste des migrations

« Chaque fois que l’on ferme une porte, une autre s’ouvre. C’est sans fin. La migration est un phénomène mondial qui a toujours existé et qui est en augmentation. Pour fuir la misère ou une guerre atroce, pour une vie meilleure, on est prêt à tout pour passer. »

« L’interdiction de franchir la frontière crée le marché de son franchissement. Cette politique restrictive, […] plus on (la) renforce, plus on fragilise les migrants, on les pousse à prendre des voies de plus en plus dangereuses et on les rend davantage vulnérables et dépendants face à des individus sans scrupule qui exploitent cette situation. »

Catherine Withol de Wenden, (in Messages avril 2016) 

LE COMMISSAIRE AUX DROITS DE L’HOMME

« Dans l’esprit de beaucoup, les grandes puissances mondiales sont devenues complices du sacrifice de centaine de milliers d’êtres humains et du déplacement de millions d’autres. » (cité par J. E. Hutin Ouest France, 02/05/2016)  

LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME, Article 13

Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un État.

Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Pourquoi les cercles de silence

Posté par cercledesilencenantes le 1 mars 2016

Aujourd’hui, dans le plus grand silence médiatique, des personnes sont enfermées comme des délinquants parce qu’elles n’ont pas de papiers ; elles sont enfermées dans les Centres de rétention administrative (CRA) qui ont tout d’une prison.

Dans les 5 premières semaines de 2016, pas moins de 10 familles et 18 enfants ont été placés en CRA en France. C’est un exemple criant de la violence exercée à l’égard des migrants.

Lire la suite pour la présentation de notre mouvement

fichier pdf Annonce cercle de silence

Publié dans Accueil, Non classé | Pas de Commentaire »

1234
 

Site de l'association Z'THEO |
Jeunes Sapeurs Pompiers ANN... |
ONG ADJL-CI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Diversion
| ateliersauvage
| Essens sur la toile